Le musée du Terroir

mardi 8 juillet 2014
par  Mme Lemaire
popularité : 26%

Le mercredi 24 juin 2014, nous sommes allés visiter le musée du Terroir à Villeneuve d’Ascq.

Installé dans une ferme du 18ème siècle, nous avons découvert la vie d’autrefois. Une chambre et une cuisine reconstituées nous ont montré le mode de vie de nos aïeux.


Avant, il fallait casser le pain de sucre avec une pince. Les morceaux étaient petits car le sucre coûtait très cher.


On grillait le café dans un grilloir qu’on posait sur la cuisinière. On tournait la manivelle longuement pour mélanger les grains de café. Quand le café était grillé, on le moulait dans le moulin. Enfin, on le passait dans une jolie cafetière.



La cuisinière

La lampe à pétrole

Une paire de sabots

Nous avons également visité la chambre.

Le chauffage central n’existait pas. On réchauffait le lit avant de se coucher avec une brique réfractaire qu’on avait posée sur la cuisinière ou avec une bouillotte remplie d’eau bouillante ou avec une bassinoire remplie de cendres brûlantes.



Pas de toilettes dans la maison ! Les occupants possédaient un pot de chambre.

La maman cousait tous les vêtements de la famille avec une machine à coudre.

On se lavait dans la chambre. Il n’y avait pas d’eau courante. A l’aide d’un broc, on versait de l’eau dans une bassine. La brosse à dents était en os et en poils de porc.

Nous avons aussi visité la laiterie. C’est là qu’on fabriquait le beurre.Dans la grande roue, un chien courait. En faisant tourner cette roue, il faisait également tourner la baratte.

Le pique-nique...
Le moment le plus attendu de la journée puisque dès 10h00, nous demandions déjà à notre maîtresse si nous allions bientôt déjeuner.


Les ateliers

La fabrication du beurre

Pendant quinze minutes, nous avons secoué un pot de confiture rempli de crème. C’était fatiguant ! Mais au bout des quinze minutes, nous avons eu une belle surprise...





La surprise...


Ensuite, nous avons goûté le lait battu et dégusté le beurre « made in Anatole. »



Les gaufres

Il y a cent ans, on mangeait des gaufres à la cassonade une fois par an : le jour de l’An. Nous avons fait ces gaufres avec l’animatrice.







L’écriture à la plume

Comme nos aïeux, nous avons écrit avec un porte-plume. Pas facile de ne pas faire de tâches !





La couture

Nos aïeux n’achetaient pas les vêtements dans un magasin. Il fallait les coudre. La maman réalisait tous les habits de la famille.
Nous aussi nous nous sommes exercés à quelques points de couture...






Le repassage

Les vêtements, il fallait aussi les repasser. Le fer électrique n’existait pas puisqu’il n’y avait pas encore d’électricité dans la maison.
On utilisait un fer en fonte que l’on chauffait sur la cuisinière.






Ce fut une belle journée. Nous en avons gardé de magnifiques souvenirs.


Navigation